La Sicile

Les meilleurs endroits italiens pour vos randonnées

L’Italie figure parmi les destinations les plus prisées par les touristes. Avec un patrimoine géographique et culturel de premiers niveaux, il vous serait certainement bénéfique de connaitre certains itinéraires. Les Alpes Italiennes, La Sicile ainsi que les alentours de Naples sont des endroits tout à fait intéressants pour votre randonnée. Vous désirez en savoir plus ? La réponse dans cet article.

Randonnée dans les Alpes Italiennes

Préparez votre randonnée dans les Alpes italiennes. Pour ce faire, ayez à votre disposition une carte bien détaillée de la région. Vous y trouverez assurément des données importantes. Le Tour du Mont-Blanc est par exemple un itinéraire très apprécié. Le Mont-Blanc est la montagne la plus haute de l’Europe de l’Ouest. Vous devrez faire environ 170km pour y effectuer une randonnée. Pour ce faire, effectuez entre 6 à 10 jours de marche en allant de la France en Italie et d’Italie en Suisse. Pour vous faciliter le travail et pour éviter les risques de saturation des hébergements, il est préférable de prévoir votre randonnée entre fin Juin et début septembre. En complément, vous pouvez consulter ce guide sur la randonnée dans les Alpes Italiennes.

La Sicile, une île mythique d’Italie

La Sicile figure aussi parmi les endroits très prisés de l’Italie puisqu’elle est riche en monuments. Chacune de ses villes en possède un. Mais lorsqu’on parle de Sicile, on peut aussi penser aux plages avec une eau très agréable pour baigner. Vous prévoyez votre séjour en Sicile ? Ne manquez donc surtout pas les 10 villes incontournables à visiter notamment Palerme, Monreale, Cefalu, Agrigento, Catane, Syracuse, Noto, Taormine, Messine et Piazza Armerina.

Les alentours de Naples

Une petite virée dans les alentours de Naples ? Il existe bon nombre de suggestions d’évasion dans la baie de Naples : jardins odorants, soufrière infernale, vestiges émouvants, palais baroques, etc. en voici donc quelques exemples des endroits les plus appréciés:

  • Solfatara ou jardin des enfers : c’est un endroit qui renferme une histoire surprenante. En effet, la Solfatara est le cratère d’un volcan souterrain, déjà considéré par les Grecs, puis par les Romains, comme la porte des Enfers. Mais pas d’inquiétude, ces gaz ne sont pas toxiques. À l’époque romaine, on y envoyait même les enfants qui souffraient de problèmes respiratoires.
  • Pouzzoles : Le Rione Terra est un lieu au cœur de la ville de Pouzzoles que seuls peu de visiteurs connaissent. C’est un patrimoine dressé face à la mer Tyrrhénienne et qui servit de port à Rome avant la construction de l’Ostie. Mais frappé de bradyséisme qui est un phénomène de remontée lente du niveau du sol, d’origine volcanique, le quartier fut évacué en 1970, ce qui explique sa dénomination de ville fantôme.
  • Portici : en 1738, Charles de Bourbon fit bâtir au sud de Naples un palais d’été pour sa famille dans le but de fuir la chaleur étouffante des étés napolitains. Il voulut y ajouter un jardin luxuriant. Mais lors de la construction, on a découvert de nombreux vestiges issus des cités antiques de Pompéi et d’Herculanum que le roi conserva. Il céda ensuite sa collection au musée archéologique national de Naples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *